XXIe Epitanime, Anaïs Suon, présidente de l’asso nous présente l’événement.

Comme chaque année, l’EPITA accueillera sur son Campus laConvention de l’animation à l’EPITA.
À cette occasion l’EPITA à rencontré Anaïs Suon, présidente de l’association Epitanime qui leur a présenté l’événement.

Comment avez-vous pu faire venir un invité de ce calibre cette année ?

L’association ayant aujourd’hui plus de quinze ans, elle a pu développer un réseau important dans le milieu du manga et de l’animation japonaise. Actuellement et comme chaque année, nous comptons environ 150 membres, pour la plupart des étudiants du Groupe IONIS (essentiellement EPITA et Epitech), mais aussi d’anciens élèves et quelques passionnés de culture japonaise.

C’est grâce à un ancien, justement, que nous avons pu faire venir Gen Urobuchi. Stéphane Lapie (EPITA promotion 2005), membre d’honneur de l’association, vit et travaille depuis plusieurs années au Japon. Il nous fait venir régulièrement des invités de qualité. Nous savons d’ailleurs que des visiteurs feront expressément le déplacement jusqu’à Epitanime cette année pour pouvoir rencontrer Gen Urobuchi. Sa présence renforce l’image de marque de l’association et de la convention.

Retrouvez l’intégralité de l’échange sur le blog de l’EPITA.

Les commentaires sont fermés.